Bonjour cher lecteur,

Tellement enthousiaste à vouloir tout partager, tout de suite, dans le dernier article je t’ai peut-être perdu très loin en Inde, au fin fond du Kerala…

Oui, j’ai sans doute exagéré ! Donc on reprend mais on y va mollo. Au lieu d’écrire un énoooorme article qui va me nécessiter une énergie folle et dans lequel tu n’arriveras pas à te plonger, je vais tenter découper l’information pour la rendre accessible, utile et passionnante !

J’avais prévu initialement un seul article complet sur l’ayurvéda et les soins du visage : indigestion garantie même si le sujet te concerne !

A la place, le sujet sera traité en 3 articles, chacun dédié à un type de peau, soit dans l’ordre vata (sèche), pitta (sensible) et kapha (grasse).

Aujourd’hui, on aborde la question de la routine visage en cosmétique naturelle adaptée aux peaux vata, avec pour démarrer quelques principes ayurvédiques appliqués au soin du visage.

Il y a deux semaines, j’expliquais le lien que j’avais intuitivement tissé entre les constitutions ayurvédiques et les types et problèmes de peau en vue de pouvoir utiliser les principes de l’ayurvéda pour prendre soin de sa peau, en particulier pour traiter ses problèmes de peau.

Et puis, juste après, je tombe sur ce livre parfait : « La beauté absolue – l’harmonie intérieure selon l’Ayurvéda » de Pratima Raichur. Je l’ai commandé et reçu il y a quelques jours. C’est un pavé de plus de 500 pages que je n’ai pas encore eu le temps de lire, juste d’en parcourir quelques chapitres.

J’en ai quand même extrait un questionnaire qui qui te sera utile si tu n’avais pas réussi à déterminer ton ou tes doshas dominants et par conséquent ton type de peau. Télécharge le Questionnaire concernant votre type de peau.

 

Adapter sa routine visage quotidienne naturelle à l’ayurvéda ? Rien de plus simple!

L’ayurvéda est 100% compatible avec la dermo-cosmétique naturelle puisqu’elle utilise des huiles végétales, des huiles essentielles et des plantes pour maintenir notre équilibre intérieur.

Ces huiles doivent être :

  • Adaptées à sa constitution
  • Végétales
  • Non dégradées (biologiques, extraites de première pression à froid, non traitées chimiquement comme c’est le cas lorsqu’elles sont désodorisées par exemple)

Un des fondements de l’ayurvéda est : on ne met rien sur sa peau – et donc son visage que l’on ne pourrait ingérer ! S’huiler le corps est similaire à le nourrir : vous alimenteriez-vous de paraffine liquide (du pétrole), du polyacrylamide (un polymer filmogène) ou encore du Peg-100 stearate (un tensioactif non biodégradable) ? NON bien entendu !

Selon Pratima Raichur, sur la base de ses constatations sur une vingtaine d’année, c’est notre dosha dominant qui détermine notre type de peau ayurvédique. Ainsi, si je suis vata-pitta, je considère alors que ma peau de base est vata. Un autre principe est celui de l’équilibre : le « semblable augmente le semblable ».

Ainsi, une personne à peau sèche est déjà dominée par l’énergie vata – froide, irrégulière, qui se disperse, toujours en mouvement. Si elle se trouve soumise à des délais, grignote des repas froids sur le pouce, boit trop de café, elle court le risque de se trouver rapidement en excès de vata. En ajoutant un surplus d’énergie vata à une constitution déjà fortement chargée en vata, elle ne pourra l’intégrer sans se déséquilibrer.

peaux-vata-ayurveda-dispersion-stress-excès-déséquilibre

 

Pour garantir le maintien d’un bon équilibre de nos bio-énergies (=doshas), il suffit de donner à notre corps et à notre esprit les éléments dont ils manquent. Que ce soit par voie externe ou par voie interne.

Pour résumer :

  • un vata (air+éther) aura plus besoin d’eau, de terre et de feu.
  • un pitta (air + feu) aura, quant à lui, besoin d’eau, de terre et d’éther.
  • un kapha (terre + eau) aura enfin besoin de feu, d’air et d’éther

 

Voyons comment allier votre routine visage en cosmétique naturelle à quelques principes de la pratique de l’ayurvéda. A noter que le but ici n’est pas de créer des cosmétiques ayurvédiques, mais d’introduire dans sa routine des plantes et autres produits naturels bénéfiques à sa constitution. Sans tout chambouler !

 

Mettre en place une routine visage quotidienne

Nous avions déjà évoqué la routine visage quotidienne il y a quelques temps dans ce blog. Pour rappel, la routine visage journalière en cosmétique naturelle se résume ainsi :

Le matin

  1. Nettoyer le visage et le cou en douceur pour éliminer les toxines et les peaux desquamées durant la nuit
    Avec quoi ? Du liniment oléo-calcaire confectionné avec de l’eau de chaux et de l’huile végétale
  2. Parfaire le nettoyage et rééquilibrer le pH de la peau 
    Avec quoi ? Un hydrolat.
  3. Protéger, nourrir et masser sa peau
    Avec quoi ? Un oléo-sérum adapté à son type de peau et à ses problèmes. Se masser le visage avec 3-5 gouttes, avec des gestes qui vont toujours vers le haut et l’extérieur

Le soir

On reprend – presque – les mêmes et on recommence :

  1. Démaquiller et nettoyer visage et cou en douceur
    Avec quoi ? Du liniment oléo-calcaire
  2. Parfaire le nettoyage et rééquilibrer le pH de sa peau
    Avec quoi ? Un hydrolat

Pour la fabrication des nettoyants pour le visage, vous pouvez vous lire ou relire cet article.

 

Les huiles et hydrolats adaptés à tous les types de peau

Certaines huiles et hydrolats sont des best-of cosmétiques à utiliser en tonique facial quel que soit votre type de peau.

Les hydrolats de rose de Damas ou rose blanche, encens, fleur d’oranger ou encore vétiver (peaux flasques, ternes) sont de grands régénérateurs cutanés et excellents en tonique cutané. Ils peuvent être utilisés par toutes les peaux.

En été, les hydrolats de rose, menthe poivrée et lavande sont particulièrement adaptés pour rafraîchir tous les types de peaux.

Les huiles essentielles de base, qui restent toujours parfaites dans la composition d’un sérum pour le visage, sont celles de : rose (toutes les sortes de rose : Damas, blanche, centifolia, …), d’encens (antirides), géranium rosat (régénératrice cutanée).

 

Quelle routine spécifique pour les peaux vata?

 

Les huiles et hydrolats adaptés aux peaux vata

 

Liniment oléo-calcaire :

Pour le liniment, on utilisera de préférence de l’huile de sésame, la plus chauffante. En ayurvéda, c’est l’huile détox par excellence.

 

sesame-huile-ayurveda-vata-kapha-liniment

 

Oléo-sérum visage :

Les huiles végétales les plus adaptées sont :

  • avocat
  • argan
  • avocat
  • bourrache
  • chanvre
  • jojoba
  • macadamia
  • noyau d’abricot
  • onagre

Les huiles essentielles :

  • lavande de Haute-Provence (ou lavande vraie, lavande fine)
  • bois de santal du Pacifique (moins cher et moins rare que le santal indien)
  • néroli
  • ylang-ylang

Tonique facial (ou les hydrolats magiques) :

  • rose blanche ou de Damas
  • fleur d’oranger
  • bois de santal

 

Quels autres soins pour le visage vata ?

De temps à autre, des compresses chaudes avec l’hydrolat de santal par exemple permettront de réchauffer et calmer cette peau sèche.

Tous les 15 jours, un masque « riche », à l’avocat ou à la banane (fruits écrasés avec un filet de citron pour éviter qu’ils ne noircissent) convient idéalement aux peaux vata qui absorbent beaucoup et ont un réel besoin d’être nourries.

Une fois par mois, ou toutes les 6 semaines, un masque à l’argile permet en outre de détoxiquer, purifier, oxygéner la peau.

Masque à l’argile rapide pour peaux vata :

  • 2 cs argile rouge
  • 1 cs hydrolat de rose, santal ou fleur d’oranger
  • 1 cc d’huile d’avocat

Mélanger l’argile et l’hydrolat, puis ajouter l’huile. Appliquer sur votre visage et laisser poser pendant 10-15 minutes en sprayant de temps à autre l’hydrolat sur le masque pour éviter que le mélange ne sèche et dessèche votre peau.

 avocat-huile-végétale-nourrissante-peau-sèche-vata

 

Les formulations de sérums visage

C’est mon kiff, j’adore formuler !

Trouver le mélange idéal pour Clara, Isabelle, Justine ou encore pour Alain et les autres. Je pourrais te donner ici une liste de mille et une formules pour un sérum visage exactement adapté à ton type de peau. Seulement, ça mettrait un bazar terrible et personne ne s’y retrouverait.

Aussi, j’ai choisi de partager une seule formulation générale d’oléo-sérum visage par type de peau. Les formules que je propose correspondent bien entendu à une possibilité parmi des milliers. Il n’y a jamais une solution unique.

Considérant que tu as plus de 30 ans, j’intègre par conséquent d’office des propriétés antirides pour en retarder l’arrivée au maximum et en limiter l’ampleur.

Je mets très souvent une goutte d’huile essentielle de rose dans les sérums visage que je prépare. C’est en effet l’huile la plus complexe avec plus de 500 molécules différentes : elle harmonisante au niveau psycho-émotionnel, régénératrice au niveau cutané (cicatrisante, antiseptique, bactéricide, inflammations cutanées, rides, ….). Et surtout c’est un shot d’amour, de bien-être, que l’on ressent dès qu’on la respire !

Idem pour le géranium rosat qui figure dans presque toutes mes formulations, même pour les hommes. Pourquoi ? Parce qu’elle est aussi une grande régénératrice de la peau et qu’elle aide à développer l’optimisme, la confiance.

Sans doute est-ce dû au fait que j’avance gentiment en âge : j’ajoute depuis peu régulièrement de l’encens oliban, le top of the top des antirides !

S’agissant des huiles végétales, mes chouchous sont : le chanvre et l’avocat. J’aime beaucoup aussi l’huile d’argousier, très antioxydante et qui donne un bon teint (contient des carotènes). Cependant, elle est chère et je ne l’ai pas prise en compte dans les mélanges proposés pour les différents types de peau.

Au départ, pour tester ce qui convient le mieux à sa peau, et éventuellement adapter les ingrédients, il peut être recommandé de démarrer en réaliser une petite quantité du sérum, par exemple un flacon de 15ml. Cela peut être le cas aussi si vous aimez changer régulièrement.

En cas d’allergies connues à certains composants des huiles essentielles (limonene, geraniol,…), je vous invite à m’en faire part dans les commentaires. Je vous conseillerai volontiers des huiles sans allergènes en remplacement.

fabrication-cosmetiques-maison-flacons-sérum-liniment

 

Oléo-sérum visage spécial vata

Cette formule est prévue pour un flacon de 30ml. Elle est dosée à 1% en huiles essentielles

HV avocat (persea gratissima)            10 ml
HV argan (argania spinosa)                   9 ml
HV chanvre (cannabis sativa)                6 ml
HV bourrache (borago officinalis)         4 ml
HE néroli *                                                1  goutte
HE encens *                                             1  goutte
HE géranium rosat *                              2  gouttes
HE basilic doux *                                     2  gouttes
Vitamine E (tocopherol)                        10  gouttes

*  Les substances naturelles allergènes dans cette formule sont : benzyl benzoate citral, citronellol, eugenol, farnesol, geraniol, linalol, limonene. La réglementation européenne oblige à indiquer dans les cosmétiques les substances classées comme potentiellement allergènes. Mais ne vous inquiétez pas, sauf si vous avez un terrain allergique, vous ne risquez pas grand-chose. En cas de doute, vous pouvez tester le mélange au creux de votre coude et vérifier la réaction sur 24h.

L’huile d’avocat est parfaite contre la sécheresse cutanée, elle favorise la régénération cellulaire.

L’huile d’argan est raffermissante, assouplissante, revitalisante et a un effet anti-âge.

L’huile de chanvre est anti-oxydante avec entre 15-20% d’omégas 3.

Enfin, l’huile de bourrache est aussi une puissante régénératrice cutanée, qui augmente l’élasticité et la souplesse de la peau. Vous pouvez remplacer l’huile de bourrache par celle d’onagre.

Les huiles essentielles de néroli et de basilic doux entrent dans cette proposition de formulation pour les peaux vata en raison de leurs effets régénérateurs cutanés, « dévatatisants » (calmants) et parce que leurs parfums s’associent vraiment bien.

L’huile essentielle de néroli fait partie des huiles « précieuses », très chères. Comme celles de rose, on se contentera toujours d’en mettre une seule goutte.

 

Oups, en fin de compte j’ai encore pondu un roman… La prochaine fois, sera juste parfaite 😉 !

Comme toujours, n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires : mon souci sera toujours de pouvoir répondre à vos interrogations et de vous aider.

Les deux articles à suivre seront consacrés à la routine visage des peaux pitta, puis à celle des peaux kapha.

A très vite et stay tuned.